PREMIERE : [DE]COMPOSER ETUDES SIMPLES IV – LEO

por decomposerstudio

decomposer-promo-pic-2

Il y a parfois des projets musicaux qui justifient à eux seuls tout le temps que l’on consacre à écrire et développer notre projet All In Electro, qui nous mettent des claques dès la première écoute et nous bouleversent pendant un bon moment. C’est d’un de ceux là dont on va vous parler maintenant : [De]composer.

Porté par les italiens Carlo Marchionni et Agostino Ticino, Decomposer est le lieu de leurs expérimentations électroniques, où les bruits organiques se mêlent aux instruments live le tout enregistré dans une optique de composition et de [dé]composition. Ils sortent chez Visionary Mind Records leur nouveau projet Etudes Simples, un EP composé de cinq morceaux créés à partir d’un processus de distillations de morceaux légendaires issus du passé. Les artistes le revendiquent, aucuns des sons n’a été produit par eux, ce sont des samples issus de morceaux classiques, jazz, électroniques qui viennent écrire une histoire commune sous la houlette de Decomposer et ceci dans 5 thématiques différentes pour chacun des morceaux.

Bill : « Quand le bruit devient libre »
Aleksej « Du piano à l’espace »
Erik « Lorsque les textures se mettent à parler »
Leo « D’une ancienne mélodie à un nouveau son »
Paul « Les percussions peuvent-elles chanter »

Decomposer utilise pour chacun des titres des samples de morceaux classiques sublimes qui selon l’importance de leur utilisation donnent leur nom au morceau, c’est par exemple le cas de celui qui nous aura le plus marqué ‘Leo‘.

C’est pourquoi nous vous offrons en exclusivité l’écoute des ‘Etudes Simples IV – Leo’. Les artistes ont ici voulu expérimenter l’utilisation de mélodies classiques dans un morceau électronique par le biais notamment des morceaux A. Glazunov ‘Violin Concert in A minor, Op. 82′, Johann Nepomuk Hummerl ‘Piano Concert in A minor (44)’, Leo Brouwer ‘Etudes Simples’ qui vous l’aurez compris est l’influence majeure de ‘Leo’.

Plongez sans encombre dans ce morceau phare de l’EP qui vous emportera dans les hautes sphères de l’Electronica, les volutes de musique classique se mêlant à la perfection avec les sonorités électroniques parfois à la pointe d’une Acid Ambient envoûtante et la rythmique qui accompagne le tout dans un morceau qui ne laisse personne indemne et encore moins de marbre, vous avez notre parole.

 

Sometimes there are musical projects alone that justify all the time we devote to write and develop our project All In Electro, that put us smack from the first listen and we keep amazed for a while . This is one of those out there that we will talk to you now : [De]composer. Created by Italians Carlo Marchionni and Agostino Ticino , Decomposer is the place to call their electronic experiments , where organic noise melts with live instruments recorded in an proccess of composition and [de]composition. They come in Visionary Mind Records with their new project Etudes Simples, an EP consisting of five pieces created from a process of distillation of legendary songs from the past.

That is why we offer you the premiere of ‘ Etudes Simples IV – Leo’. The artists wanted to study the use of classical melodies in an electronic piece through particular tracks A. Glazunov ‘Violin Concert in A minor , Op 82′ , Johann Nepomuk Hummerl ‘Piano Concert in A minor (44)’ and Leo Brouwer ‘Etudes Simples’ you ‘ll understand is the major influence of ‘ Leo’.

Dive safely in this masterpiece that will take you into the higher realms of Electronica, the scrolls of classical music mingling perfectly with electronic sounds sometimes to the point of an Acid Ambient mesmerizing and drums that accompanies all in a track that leaves nobody unscathed and even less cold, you have our word.

 

Anuncios